La mise en oeuvre de la fonction logistique dans l'entreprise

La mise en oeuvre de la fonction logistique dans l’entreprise comprend trois phases : logistique décentralisée, centralisée, puis audit logistique permanent.

La logistique permet une vision de l’entreprise plus dynamique (se rapproche d’une vision biologique). Le premier en France à mettre en place un service de soutien logistique du produit est le groupe Thomson, devenu Thalès. General Electric a modifié ses méthodes de production en y intégrant ses fournisseurs. Ils utilisent le kanban.


De la distribution physique à la logistique intégrée : La logistique est à la fois planificatrice, opérationnelle et administrative. Elle peut influencer la stratégie en imposant des contraintes nécessaires à une meilleure disponibilité du produit. Elle est présente du cycle de production à la livraison du produit au client. Afin d’optimiser le dilemme productivité/flexibilité, la logistique de production propose des démarches tenant à développer les capacités d’anticipation ou d’adaptation de l’outil de production. Le soutien logistique s’intéresse même au SAV. La logistique s’appuie sur un SI qui est en mesure de planifier la distribution, la production et les approvisionnements, avec au préalable un système de prévision de la demande et l’évaluation de la performance logistique.